décembre 7, 2021
installation d’appareils sanitaires

Les étapes de base pour l’installation d’appareils sanitaires

Pour avoir une salle de bain fonctionnelle, les équipements ou appareils sanitaires sont nécessaires. Dans le domaine de la plomberie, les poses respectent des principes donnés. En effet, il faudra suivre les étapes à la lettre afin d’avoir de bons résultats. 

Faire le schéma de l’installation sanitaire

Pour réussir une pose sanitaire, vous devez d’abord réaliser le dessin de votre installation de plomberie. Il s’agit de la première étape lorsque vous souhaitez installer des appareils sanitaires. En effet, il consiste à :

  • réaliser le plan de la pièce ;
  • repérer les emplacements des arrivées et évacuations d’eau et
  • tracer le cheminement des réseaux pour bien calculer les longueurs des tuyaux et évaluer le nombre de tuyaux nécessaires.

En réalité, le plan d’installation existe sous deux formes : le plan en pieuvre ou hydraulique et le plan en repiquage. Pour plus d’informations, vous pouvez aller sur le site https://www.dmsynergie.be. Pour la constitution du plan, il est conseillé de solliciter l’aide d’un plombier professionnel.

Le plan en pieuvre

Le plan en pieuvre ne nécessite pas assez de raccords certes, mais pour sa pose, il vous faudra utiliser des tuyaux plus longs. C’est un plan qui est relativement destiné aux bâtiments en seul étage puisqu’il demande que l’on associe chaque équipement à la nourrice individuellement.

Le plan en repiquage

Le plan en repiquage quant à lui est réservé aux bâtiments ou aux immeubles ayant plusieurs étages. En effet, il est constitué d’une nourrice centrale approvisionnant d’autres nourrices secondaires. Ces dernières sont disposées chacune dans un étage. Aussi, elles sont par la suite reliées à un robinet se trouvant à proximité d’elles.

Faire le repérage de l’emplacement de l’appareil sanitaire

Après votre plan, vous devez maintenant essayer de repérer l’emplacement de l’appareil sanitaire. Pour y parvenir, il faut mettre l’appareil provisoirement sur la partie que vous avez prévu sur le plan. Ainsi, vous pourrez tracer sur le mur et au sol les divers repères de fixation. Pour avoir plus de précision, servez-vous d’un niveau à bulle pendant toute l’opération.

Installer le compteur d’eau et les constituantes après le compteur

Après la réalisation du plan, il faut maintenant entamer la deuxième étape. En effet, celle-ci consiste à installer des éléments indispensables pour la pose d’appareils sanitaires. En réalité, il s’agit du compteur qui est généralement posé dans un coffret en fin de propriété

Après cela, il faudra aussi mettre en place les constituants ou composantes après le compteur. On distingue le clapet, le robinet d’arrêt ainsi que le réducteur de pression. N’hésitez pas à contacter un installateur de sanitaire pour vous aider. Si vous êtes en Belgique, vous pouvez faire appel à un plombier Liège.

Constituer les arrivées et les évacuations des eaux

L’étape suivante consiste à réaliser les arrivées et évacuations des eaux. Ici, deux possibilités s’offrent à vous. En effet, lorsque les tuyaux d’arrivée sont à proximité de la pièce, il est mieux de percer le mur pour réaliser l’association. En revanche, si la pièce n’est pas proche d’une arrivée ou d’une évacuation des eaux, optez plutôt pour l’installation d’un dispositif de pompage.

Toutefois, pour que cette tâche soit bien réalisée, il faudra nécessairement l’intervention d’un plombier professionnel. En fonction du positionnement de votre pièce par rapport aux arrivées et évacuations d’eaux il saura comment procéder.

La canalisation et la tuyauterie

Après avoir réalisé les arrivées et les évacuations des eaux, vous devez maintenant entamer les travaux de canalisation. Ces derniers ont pour but de garantir l’approvisionnement en eau et l’évacuation des eaux. Donc il s’agit de faire un assemblage définitif des canalisations d’alimentation en eau chaude et en eau froide. 

Il existe généralement deux types de canalisations : ceux qui sont encastrés et ceux qui sont apparents. Toutefois, il est toujours possible de cacher les canalisations apparentes dans un coffrage discret. En réalité, elles ne sont pas esthétiques lorsqu’elles sont visibles. Quant à la tuyauterie encastrée, vous serez obligé de transpercer les murs pour la réparer en cas de défaillance. Or il est possible que de pareils travaux engendrent des frais très onéreux.

La mise en place et le raccordement de l’équipement sanitaire

Enfin, vous pouvez mettre en place votre appareil sanitaire. Pour y parvenir, équipez-le de ses accessoires. Ensuite, faites les différents ajustements en vous référant à la notice du fabricant. Après cela, il faudra bien fixer l’équipement contre les murs tout en utilisant des joints en Nylon ou des écrous. Ensuite, placez la robinetterie et reliez cette dernière aux canalisations eau froide et eau chaude. Faites le raccordement des alimentations et des évacuations. 

Enfin, ouvrez l’eau afin de vous assurer qu’il fonctionne bien. Si vous souhaitez effectuer les bons raccordements, n’hésitez pas à contacter un professionnel de la plomberie dans votre entourage. En réalité, ce dernier est habileté à installer une salle de bain. L’installation d’appareils sanitaires est d’une nécessité ergonomique pour avoir une salle de bain ou une cuisine optimisée. Cette opération requiert des principes que maîtrise un expert installateur sanitaire.