juin 28, 2022
Eau dure

Eau dure : tout ce qu’il faut savoir

L’eau est un élément essentiel dans la vie de tout être vivant. Sans eau, il n’y a pas de vie. Pour l’être humain, elle est particulièrement indispensable, car ce dernier l’utilise à des fins diverses et indissociables à son existence. Il vous est déjà arrivé de remarquer des taches blanches laissées par l’eau après son utilisation. Eh bien, cela signifie tout simplement que l’eau qui sort de vos robinets est dure. Vu les conséquences que cela peut avoir au fil du temps, il est donc important de s’informer sur le sujet.

L’eau dure et ses conséquences dans votre maison

Une eau dure ou eau calcaire est une eau riche en sels minéraux dissous et particulièrement en calcaire (ions magnésium et calcium). À l’inverse, une eau douce est une eau dont la teneur en calcaire est faible. Une eau douce peut être obtenue en adoucissant l’eau dure. Sur eauvia.fr, vous avez plus de détails. En réalité, le calcaire de l’eau dure se présente sous forme d’ions magnésium et calcium. Une eau très dure a des conséquences que vous remarquez chez vous. Ainsi, après son utilisation et sous l’effet de la température, une eau très calcaire laisse des traces blanches un peu partout dans votre maison. Ces traces sont appelées tartre et donnent une impression de saleté. Elles s’observent dans votre cuisine ou votre salle de bain, sur la robinetterie, les éviers ou encore sur les lavabos. Les murs et le sol de votre salle de bain deviennent blancs. Tout cela est peu esthétique et vous êtes donc obligé de faire très souvent du nettoyage. 

Par ailleurs, une eau dure diminue le pouvoir nettoyant des lessives ou du savon que vous utilisez pour votre linge. Vous êtes donc amené à en utiliser plus qu’il n’en faut. De plus, votre linge peut perdre son éclat, devenir rêche et moins souple au fil du temps. Une autre conséquence de l’eau dure concerne les appareils électroménagers (bouilloire, lave-linge, lave-vaisselle). Elle cause l’entartrage qui augmente leur consommation d’énergie, diminue leur efficacité et engendre des pannes répétées. Par conséquent, ces appareils se détériorent plus vite. Par ailleurs, l’accumulation de tartre bouche les canalisations. Vous devrez penser à leur entretien ou au remplacement plus tôt que prévu. Tout cela vous fait dépenser plus et en dehors de vos prévisions.

Eau dure

Comment connaître la concentration de calcaire se trouvant dans l’eau ?

Si vous remarquez des taches blanches laissées par votre eau chez vous, vous pouvez déjà vous dire qu’elle est riche en calcaire. Pour plus de précision, il suffit d’en mesurer la dureté.

Qu’est-ce que la dureté de l’eau ?

La dureté ou titre hydrotimétrique (TH) est la concentration de l’eau en calcaire. C’est l’indicateur qui vous permet de savoir à quel point votre eau est riche en calcaire. Cette notion est très différente de la potabilité de l’eau. Une eau potable est tout simplement une eau sans danger pour la santé. En réalité, l’eau dure n’est pas toxique. Par conséquent, vous pouvez bien la boire. Celle-ci apportera du calcium et du magnésium en plus d’autres sels minéraux à votre organisme. 

La dureté de l’eau est due aux roches qu’elle a traversées dans la nappe souterraine. De ce fait, elle varie d’une région à une autre. Plus votre eau est dure, plus elle est riche en calcaire. Et cette teneur en calcaire est tout à fait mesurable.

Comment mesurer la dureté de l’eau ?

La dureté se mesure en degré français (°f). On dit d’une eau qu’elle est dure quand son titre hydrotimétrique (TH) est supérieur à 15 °f. En dessous de 15 °f, l’eau est douce. Notez que 1 °f équivaut à 10 milligrammes de calcaire. Ainsi, pour mesurer la dureté de votre eau, vous pouvez utiliser des bandelettes test ou un liquide test. Ils sont vendus en pharmacie et dans le commerce. Pas chers et faciles à utiliser, ils indiquent une plage de dureté de l’eau. Il suffit de suivre les indications nécessaires et de procéder à une simple comparaison et vous avez le résultat. 

Vous pourriez aussi solliciter les services d’un expert ou utiliser des appareils électroniques de mesure comme le conductimètre ou le photomètre. Le conductimètre est moins précis que le photomètre. Toutefois, ces appareils sont assez chers. Il en existe quand même des modèles mini utiles pour mesurer la dureté de l’eau d’un aquarium. Une autre option est de vous rendre à votre mairie pour vous renseigner sur la dureté de l’eau de votre commune. En outre, si vous remarquez des taches blanches laissées par l’eau dans votre domicile, vous pouvez déjà déduire qu’elle est dure.

Eau dure

Comment se débarrasser du calcaire de l’eau dure ?

La première option pour faire face à une telle situation est d’installer un adoucisseur d’eau. Mais il faut souligner que beaucoup de personnes font recours aux produits chimiques pour le détartrage. Par conséquent, ils investissent un budget important dans ses produits anticalcaires et passent beaucoup de temps à nettoyer. Cependant, la meilleure méthode consiste à faire une action en amont en diminuant le taux de calcaire dans l’eau. C’est à cela qu’est réellement utile un adoucisseur d’eau. Il en existe plusieurs modèles. Vous pouvez avoir des adoucisseurs d’eau à sel ou sans sel, des adoucisseurs d’eau avec ou sans électricité et même des adoucisseurs industriels. 

Sur le marché, il existe plusieurs modèles permettant de régler la dureté de l’eau. Votre choix dépend de vos besoins, de la quantité d’eau à adoucir, des fonctionnalités recherchées et de votre budget. En moyenne, un adoucisseur d’eau coûte entre 700 et 2500 €. Il est important d’investir dans un tel équipement, car une eau dure peut non nuisible pour la santé, mais elle peut causer beaucoup de dommages aux équipements de votre maison. Vous devez connaître la dureté de votre eau en fonction des usages que vous souhaitez en faire grâce à des systèmes d’adoucissement d’eau.