juin 28, 2022
isolation thermique

Quelles sont les différentes techniques d’isolation ?

L’isolation est la solution recommandée par les spécialistes pour faire des économies d’énergie et de limiter les déperditions thermiques. En fonction du projet et des moyens à la disposition du client, la technique de pose utilisée par les fabricants peut varier. Pour vous édifier sur les différentes techniques d’isolation, découvrez leurs spécificités et avantages respectifs.

L’isolation thermique par l’intérieur

Réalisée le plus souvent sur les murs, les planchers et les toitures, l’isolation thermique par l’intérieur est une technique bien pratique. Elle consiste à poser sur la surface à isoler une plaque de laine de minérale, l’un des isolants les plus performants et économiques. Ce type d’isolation peut être aussi entrepris avec des plaques en laine végétale ou des plaques isolantes minces.

L’isolation thermique par l’intérieur est aussi pratique sur les combles perdus. Dans le cas d’espèce, il est réalisé par soufflage d’un matériau isolant sur la surface. L’avantage avec ce type de réalisation est qu’il peut donner lieu à une subvention pour les ménages modestes. Consultez donc les conditions d’éligibilité auprès des collectivités locales afin de voir si vous pouvez en bénéficier.

Le privilège avec l’isolation de sa maison par l’intérieur est qu’il s’agit d’une tâche facile à réaliser et moins onéreuse. Il faut toutefois souligner qu’elle réduit l’espacement de la pièce de quelques centimètres. Elle crée aussi une épaisseur supplémentaire qui peut empêcher l’ouverture de la fenêtre. En outre, notez que dans le cadre d’une rénovation, certaines pièces doivent être obligatoirement renouvelées.

isolation thermique

L’isolation thermique par l’extérieur

À l’instar de l’isolation par l’intérieur, l’isolation thermique par l’extérieur est possible pour les toits, les combles et les murs. La différence fondamentale se situe au niveau de l’incidence financière de la réalisation ainsi que la complexité des travaux. Elle est recommandée spécifiquement dans le cadre d’un ravalement de façade ou de la réfection d’une toiture de maison. L’avantage principal de cette technique est qu’elle évite aux bâtiments les phénomènes de ponts thermiques.

En ce qui concerne la technique de pose, notez que les options à votre portée sont variées. Il est possible notamment de la mettre en œuvre, soit par collage, soit par fixation mécanique ou, soit par pose collée chevillée. La particularité avec cette dernière est qu’elle dissimule les défauts visibles sur le support. L’isolation thermique par l’extérieur peut se faire soit avec de la laine de verre, le verre cellulaire, les panneaux isolants sous vide.

L’isolation thermique intégrée

Comparativement aux deux précédentes techniques, l’isolation intégrée est seulement adaptée aux murs des maisons. Elle est seulement entreprise dans le cadre des travaux de construction de maison neuve, d’une surélévation ou d’une rénovation lourde. L’isolant utilisé ici est la brique monomur en terre cuite encore appelée brique multialvéolaire ou panneau en béton cellulaire.

L’avantage avec cette technique est qu’elle permet de gagner du temps. Mieux, elle est bénéfique pour faire des économies sur le coût de la main-d’œuvre. Considérée comme une solution de construction de maison durable, l’isolation thermique intégrée limite les risques de pont thermique. À noter que le prix de la réalisation varie en fonction du coefficient de résistance thermique de l’isolant utilisé.